La sensibilisation des jeunes est l’un des axes d’action prioritaires des Orchidées Rouges, car ils sont l’avenir.

Le 5 février, nous sommes intervenu.e.s au lycée moderne de Ferkéssedougou et le 6 février au collège Galileo de Korogho (villes du nord de la Côte d’Ivoire), pour sensibiliser les jeunes sur les méfaits de l’excision et du mariage forcé et les mobiliser autour de la lutte contre ces pratiques.

Nous étions accompagné.e.s de la présidente de l’ONG ivoirienne Haven Mme Tanya Savadogo Sanou, qui permet aux personnes démunies d’accéder à la scolarité en Côte d’Ivoire.

Notre fondatrice et directrice générale a sensibilisé plus de 600 jeunes contre l’excision.

A travers son récit de vie, elle a également invité les jeunes à ne jamais abandonner, à travailler sans relâche pour accomplir leur mission dans ce monde. Elle les a exhortés à être sincères dans tout ce qu’elles ou ils font et à écouter leur cœur pour vivre leur propre rêve sur terre et non celui d’autrui. Elle leur a demandé d’être fiers de leurs origines sociales et familiales, fiers d’être africains et fiers de leur singularité.

Quelques phrases clés : « Soyez fiers de qui vous êtes » ; « Ne baissez jamais la tête » ; « N’attendez pas que les autres vous aiment ou croient en vous » ; « Arrêter l’excision c’est valoriser nos belles traditions africaines ».

Ce fut des moments forts, avec des témoignages forts de victimes et des prises de position des garçons et des filles pour dénoncer l’excision. Certaines jeunes filles victimes d’excision, qui étaient pro excision ont compris l’importance d’arrêter et ont témoigné.